Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




2019 – Couleurs

Les 14 et 15 septembre prochains, les portes de bâtiments de toutes les époques seront grandes ouvertes pour vous dans l’ensemble du pays. Des spécialistes vous guideront à la découverte des couleurs, omniprésentes dans nos monuments et nos localités. Les visiteurs peuvent observer comment les architectes, les urbanistes, les conservateurs du patrimoine et les restaurateurs recourent sélectivement aux couleurs, afin de souligner ou de renforcer l’identité des lieux concernés.

Brochure du programme bernois (PDF, 7 Mo, 17 pages)

Communiqué de presse du canton de Berne du 3 septembre

Couleurs

Les couleurs sont omniprésentes: elles peuvent plaire ou déplaire, apaiser, stimuler ou agacer. Comme elles exercent sur nous une profonde influence, elles sont un élément essentiel de l’aspect des objets. De nos jours, toutes les couleurs peuvent être produites par synthèse, mais, dans l’Antiquité et au Moyen-Age, on ne pouvait les fabriquer qu’au moyen de pigments naturels. Plus le pigment était rare, plus la couleur correspondante était noble et précieuse. Ainsi, pour produire un seul gramme de pourpre pure, on avait besoin de milliers de pourpriers (ou murex). Pendant des siècles, la pourpre s’est donc vendue à des prix élevés et a été considérée comme la couleur des puissants. Nombre d’autres exemples pourraient montrer que la signification des couleurs est profondément ancrée dans notre histoire et notre culture. Au fil du temps, les couleurs ont changé de signification; leur mode de fabrication, leur utilisation et la manière de les conserver se sont également modifiées. Au-delà de leur symbolique, les couleurs nous parlent donc aussi de l’histoire de la technique, de l’industrie, de l’artisanat et de la mode.

Les couleurs produites par la main de l’homme ne doivent pas faire oublier les teintes naturelles, comme celles qui caractérisent les paysages et les sites. Ces teintes nous fournissent des informations sur le climat qui règne à un endroit, sur la saison en cours et sur les richesses du sous-sol. Nous les utilisons intuitivement pour nous repérer dans le temps et dans l’espace. Le patrimoine architectural et le patrimoine archéologique mettent parfaitement en évidence toutes ces facettes et nuances de la couleur.

L’édition 2019 des Journées traitera de sujets d’actualité, posant par exemple la question des implications politiques des couleurs. Aujourd’hui, propriétaires, urbanistes et autorités ne sont souvent pas d’accord sur les couleurs qui doivent prévaloir dans l’espace public ; mais cela fait déjà longtemps que traditionalistes et avant-gardistes se querellent sur les « bonnes » couleurs. Au Moyen-Age, les couleurs dont les pigments étaient rares et chers, comme le pourpre, étaient un symbole de puissance. La couleur est-elle aujourd’hui encore une marque du pouvoir ? Et comment les modes se répercutent-elles sur la popularité des couleurs ? En septembre prochain, on découvrira des tapisseries vert sombre, des églises grises en béton brut et des façades polychromes de différentes époques. Chaque ville a sa couleur caractéristique : Berne est verte, Bâle rouge et Neuchâtel jaune. Les Journées du patrimoine permettront aux visiteurs de s’essayer à la fabrication de couleurs ou aux différentes techniques picturales, les sensibilisant ainsi aux aspects techniques et aux implications économiques de la couleur. Le public pourra aussi faire des découvertes passionnantes sur la révolution de la couleur dans la photographie et le cinéma, sur la sonorité des couleurs et sur les techniques d’éclairage.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/kultur/denkmalpflege/veranstaltungen/tag_des_denkmals/2019-_-farben.html