Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Fouille de sauvetage sur la villa gallo-romaine de Münsingen

Le périmètre de la villa gallo-romaine, situation en 2018. À gauche l’église, emplacement supposé de la demeure du proprié-taire. Au milieu la plaine, où la fouille se déroule depuis 2020 dans la partie économique du domaine. © Service archéologique du canton de Berne, Urs Liechti.

Agrandir l'image Le périmètre de la villa gallo-romaine, situation en 2018. À gauche l’église, emplacement supposé de la demeure du propriétaire. Au milieu la plaine, où la fouille se déroule depuis 2020 dans la partie économique du domaine. © Service archéologique du canton de Berne, Urs Liechti.

Depuis septembre 2020, le Service archéologique du canton de Berne examine des vestiges de la villa gallo-romaine de Münsingen. Cette intervention est motivée par la construction de la route de contournement nord, dont le début des travaux est prévu à l’été 2021. Le Service archéologique n’explore que les surfaces directement menacées par ce projet, qui ne représentent qu’une partie de l’ensemble de l’établissement.

La première étape de fouille a déjà révélé un édifice bien conservé, pourvu d’une installation de chauffage au sol (hypocauste), partiellement préservée. Le bâtiment n’appartient pas à la demeure du propriétaire, mais se trouve dans le périmètre de la partie économique de la villa, où des pièces chauffées par ce procédé sont inhabituelles. Grâce au positionnement de ce nouvel édifice, l’étendue de la villa gallo-romaine peut être mieux perçue. L’établissement, avec les constructions de la partie agricole et artisanale du domaine, s’étend ainsi sur une longueur d’au moins 220 m, le long du chemin de fer actuel, et vers le haut de pente au nord sur une distance d’environ 170 m.

La découverte n’est pas surprenante pour le Service archéologique du canton de Berne, car la présence d’une villa dans le périmètre est connue de longue date. Par conséquent, la nature et l’étendue des restes archéologiques dans l’aire « Rossboden » ont été examinées en 2018, contrôlées au printemps 2020 par des sondages, puis la fouille de sauvetage en cours planifiée.

Le bâtiment gallo-romain avec un chauffage au sol (hypocauste). Au milieu de l’image, le sol chauffé se trouvait directement sur les pilettes. Plus tardivement, des moellons des murs principaux ont été récupérés de manière ciblée. Sur le bord droit de l’image se trouve le foyer de l’installation (praefurnium) et au premier-plan un canal antique. © Service archéologique du canton de Berne, Stefan Aebersold.

Agrandir l'image Le bâtiment gallo-romain avec un chauffage au sol (hypocauste). Au milieu de l’image, le sol chauffé se trouvait directement sur les pilettes. Plus tardivement, des moellons des murs principaux ont été récupérés de manière ciblée. Sur le bord droit de l’image se trouve le foyer de l’installation (prae-furnium) et au premier plan un canal antique. © Service archéologique du canton de Berne, Stefan Aebersold.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/kultur/archaeologie/laufende-untersuchungen---2017--/muensingen--entlastungsstrasse-nord.html