Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Communications

Le Service archéologique du canton de Berne informe régulièrement quant à ses activités. Vous trouverez les communiqués de presse et nouvelles officielles sur les plateformes cantonales concernées (Communiqués de presse / Nouvelles de l’administrationLettres d’information de l'Office de la culture) et sur Twitter

Nota bene

Pour la Direction de l’instruction publique et de la culture, la Section communication du Secrétariat général est compétente quant aux questions relatives aux médias (couriel / 031 633 86 60).

Pour les questions scientifiques vous pouvez contacter directement l’archéologue cantonal Adriano Boschetti (couriel / 031 633 98 26). 

Communications actuelles

Une tranchée due à l’érosion traverse le secteur nord du site. Les pieux y subissent un lessivage qui finit par les coucher. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Agrandir l'image Une tranchée due à l’érosion traverse le secteur nord du site. Les pieux y subissent un lessivage qui finit par les coucher. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Des archéologues plongent aux pieds du château de Schadau

L’équipe de plongée du Service archéologique du canton de Berne (SAB) étudie de janvier à mars 2020 des palafittes de l’Âge du bronze dans le bassin inférieur du lac de Thoune. Des secteurs de ce site remontant à plus de 3500 ans sont menacés de disparition en raison d’une forte érosion.

Pour documenter ces précieux vestiges avant leur totale disparition, l’équipe de plongée du SAB procède à des fouilles de sauvetage durant trois mois. Ces travaux ont lieu alors que le niveau du lac est abaissé exceptionnellement et que la circulation des bateaux est limitée dans la
zone d’étude.

 
Un échantillon du tissu en fibres de tilleul a été daté du 5e millénaire avant notre ère par la méthode du radiocarbone. © Service archéologique du canton de Berne, Ulrich Winkelmann.

Agrandir l'image Un échantillon du tissu en fibres de tilleul a été daté du 5e millénaire avant notre ère par la méthode du radiocarbone. © Service archéologique du canton de Berne, Ulrich Winkelmann.

Nouvelles découvertes archéologiques au Schnidejoch

C’est en 2003 que la glace du Schnidejoch a libéré ses premiers objets archéologiques, suscitant l’attention d’un public international de spécialistes et d’amateurs pendant les années qui ont suivi. Les épisodes caniculaires des étés 2018 et 2019 ont livré un nouveau lot d’artéfacts.

Aujourd’hui presque entièrement disparu, le névé était niché dans une combe. Il a libéré une trentaine d’artéfacts, que les premières datations au radiocarbone situent entre 4800 et 4200 avant notre ère.

 

Informations supplémentaires

Inscrivez-vous et tenez-vous au courant des activités de l'Office de la culture

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/kultur/archaeologie/aktuell/medien---2018--.html