Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Actualités 2020

A l’intérieur de la chambre funéraire se trouvaient les vestiges d’au moins 42 sépultures. © Service archéologique du canton de Berne, Marianne Ramstein.

Agrandir l'image A l’intérieur de la chambre funéraire se trouvaient les vestiges d’au moins 42 sépultures. © Service archéologique du canton de Berne, Marianne Ramstein.

Le dolmen révèle ses secrets

En 2012, le Service archéologique du canton de Berne a effectué des fouilles à Oberbipp sur une sépulture collective datant du néolithique. Bien conservé, ce monument contenait les vestiges d’au moins 42 sépultures.

Les chercheurs et chercheuses ont présenté les principaux résultats de leurs recherches dans deux articles parus dans l’Annuaire du Service archéologique du canton de Berne 2020; l’un est consacré à l’archéologie, l’autre à l’anthropologie.

 
La nouvelle vitrine d’exposition à la mairie de Seedorf © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Agrandir l'image La nouvelle vitrine d’exposition à la mairie de Seedorf © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Vitrine d’exposition archéologique à Seedorf

En septembre 2020, le Service archéologique du canton de Berne a installé une nouvelle vitrine d’exposition à la mairie de Seedorf.

Cette vitrine présente une sélection de vestiges du lac de Lobsigen, lac au bord duquel se trouvait l’un des rares habitats palustres néolithiques du Pays des Trois-Lacs. Elle illustre donc l’importance du site. Il est possible d’y accéder librement pendant les heures d’ouverture de la mairie de Seedorf.

 
Couverture de «Studen, Petinesca Vorderberg Volume 5». © Service archéologique du canton de Berne

Agrandir l'image Couverture de «Studen, Petinesca Vorderberg Volume 5». © Service archéologique du canton de Berne

Vicus Petinesca, Vorderberg

Au milieu des années 1980, les vestiges de bâtiments romains ont été mis au jour lors de l'extraction de gravier sur le Vorderberg à Studen. Ils appartenaient à un quartier auparavant inconnu de l'agglomération secondaire de Petinesca, un site archéologique d'importance nationale.

Alors que l'auteur avait déjà présenté les bâtiments en bois du 1er siècle après J.-C. dans deux monographies en 1995 et 2002, il a consacré le nouveau double volume aux bâtiments en pierre plus récents des 2e et 3e siècles. Comme c'est le cas dans les agglomérations secondaires romaines, ces bâtiments avaient des fonctions résidentielles et commerciales diverses, comme le touraillage du lin ou du grain et le tannage du cuir.

Contenu (PDF, 93 Ko, 3 pages)
 

Rudolf Zwahlen et al., Vicus Petinesca, Vorderberg. Die Steinbauphasen. Petinesca 5. 2 Vol.
Berne 2020. Vol. 1 (texte): 288 pages, 325 illustrations en couleur.; Vol. 2 (catalogue et tableaux): 248 pages, 176 tableaux. Prix: CHF 68.–. ISBN 978-3-9525057-0-0.

À retirer auprès du Service archéologique du canton de Berne, adb.sab@be.ch, tél. +41 (0)31 633 98 00.

 
Visualisation de l'exposition à Köniz. © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Agrandir l'image Visualisation de l'exposition à Köniz. © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Jubilé 50 ans SAB 

En 2020, le Service archéologique du canton de Berne fête ses 50 ans d’existence.

Il profite de l’occasion pour présenter à la population par une exposition itinérante la grande diversité du patrimoine archéologique bernois tout en soulignant son importance dans la connaissance de sa propre histoire. 

 
Aperçu du musée du monastère de Rüeggisberg et de son exposition temporaire. © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Agrandir l'image Aperçu du musée du monastère de Rüeggisberg et de son exposition temporaire. © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Exposition temporaire et fouilles menées dans le monastère de Rüeggisberg

Depuis le début de l’été 2020 se tient l’exposition temporaire « Bauhandwerk – Pilgerwesen – und Viehwirtschaft » (artisanat du bâtiment – pélerinages – et élevage du bétail) au musée du monastère de Rüeggisberg.

L’exposition devrait rester en place jusqu’à la fin de la réorganisation des ruines du monastère en 2021-2020. Elle
est accessible librement et en permanence
(max. 3 personnes en même temps).
 

 
 
 
Aperçu de l’exposition. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Agrandir l'image Aperçu de l’exposition. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

L’exposition poursuit sa route à travers le canton de Berne

Depuis la mi-juin 2020, l’exposition itinérante « L’archéologie fait histoire – Trouvailles du canton de Berne » se déplace dans les différentes régions du canton à l’occasion du cinquantenaire du Service archéologique (SAB) du canton de Berne. Après avoir fait étape à Langenthal, Tavannes et Köniz, l’exposition s’installera sur la place du marché à Lyss du 5 au 25 septembre 2020. Pour connaître tous les horaires d’ouverture de l’exposition, rendez-vous
sur le site Internet du SAB :
www.be.ch/archeologie.
 

 
 
 
 

Film 3 à l'occasion du cinquantenaire du service archéologique

A l’occasion de son cinquantenaire, le Service archéologique du canton de Berne nous amène sur un site de fouilles, sur une intervention lacustre, dans son laboratoire de conservation et sur un échafaudage pour nous faire découvrir ses divers champs d’activité.
Nous sommes ravis de présenter trois films faisant le portrait du service archéologique dans le cadre de la newsletter de l'Office de la culture. Ce troisième rendez-vous nous fait découvrir un site palafitte néolithique du lac de Bienne ainsi que le travail des dendrochronologues.

 
 
Vue du site de fouilles dans le quartier de Wuhr à Langenthal. © Service archéologique du canton de Berne

Agrandir l'image Vue du site de fouilles dans le quartier de Wuhr à Langenthal. © Service archéologique du canton de Berne

Publication d’un nouvel ouvrage sur la ville médiévale de Langenthal

Au centre de Langenthal, le réaménagement de la Wuhrplatz et la construction d’immeubles d’habitation collectifs ont conduit à des fouilles archéologiques entre 2009 et 2012. Ces fouilles ont mis au jour les vestiges du village Langatun datant du 7/8e siècle au 12e siècle.

Aujourd’hui, les résultats des recherches archéologiques sont présentés au public dans une nouvelle publication.

Illustration de la plateforme BORIS de l’Université de Berne. © Université de Berne, Bibliothèque universitaire.

Agrandir l'image Illustration de la plateforme BORIS de l’Université de Berne. © Université de Berne, Bibliothèque universitaire.

Publications du Service archéologique sur BORIS

Depuis peu, les publications du Service archéologique du canton de Berne sont disponibles en ligne sur la plateforme en libre accès BORIS (Bern Open Repository and Information System) de la Bibliothèque universitaire de Berne.

Les monographies, les annuaires et les publications spéciales peuvent être téléchargés en tout temps gratuitement. Grâce à cette offre adaptée, le Service archéologique permet l’accès numérique à l’ensemble de ses 124 travaux scienti-fiques publiés depuis 1977 (état 2019).

 
 

Film 2 à l'occasion du cinquantenaire du service archéologique

A l’occasion de son cinquantenaire, le Service archéologique du canton de Berne nous amène sur un site de fouilles, sur une intervention lacustre, dans son laboratoire de conservation et sur un échafaudage pour nous faire découvrir ses divers champs d’activité.
Nous sommes ravis de présenter trois films faisant le portrait du service archéologique dans le cadre de la newsletter de l'Office de la culture. Ce deuxième rendez-vous nous permet de visiter les fouilles de sauvetage sur un site de sépulture datant de l’Age du fer. 

 
Le site en cours de fouille, à l’abri de la pluie et de la neige. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Breu

Agrandir l'image Le site en cours de fouille, à l’abri de la pluie et de la neige. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Breu

Une fouille hivernale à Worb, Richigen

En novembre 2019, un suivi de chantier de routine (construction d’une étable à vache) a révélé des vestiges de l’Âge du Bronze moyen au lieu-dit Rohrmoos (Richigen). Le nombre et la qualité de conservation des vestiges a poussé le SAB à mettre immédiatement une fouille de sauvetage sur pied. Une équipe de fouille a donc passé l’hiver « au frais », jusqu’à fin mars 2020.

Plus de 1600 m2 ont été explorés, mais cet établissement pourrait s’étendre sur plus d’un hectare (voire bien plus), comme le laisse supposer une tranchée creusée sur plus de 50 m à côté de la surface principale. Ce qui ne signifie pas qu’il y a eu un seul village sur une si grande surface, mais plutôt des groupes de bâtiments qui se seraient succédé au fil du temps.

Film 1 à l'occasion du cinquantenaire du service archéologique

A l’occasion de son cinquantenaire, le Service archéologique du canton de Berne nous amène sur un site de fouilles, sur une intervention lacustre, dans son laboratoire de conservation et sur un échafaudage pour nous faire découvrir ses divers champs d’activité.
Nous sommes ravis de présenter trois films faisant le portrait du service archéologique dans le cadre de la newsletter de l'Office de la culture. Ce premier rendez-vous nous permet de découvrir les ruines du couvent de Rüeggisberg.

Couverture de la monographie «Gassengeschichten – Ausgrabungen und Funde in der Markt-, Kram- und Gerechtigkeitsgasse von Bern».  © Service archéologique du canton de Berne

Agrandir l'image Couverture de la monographie «Gassengeschichten». © Service archéologique du canton de Berne

Gassengeschichten – Aux origines des rues principales de Berne

Sous les bâtiments et rues de la « vieille ville de Berne », classée patrimoine mondial, sommeillent des vestiges de la ville médiévale. Ces derniers firent l’objet de nombreuses interventions archéologiques au cours des décennies écoulées, dont la très grande fouille de 2004/05 lors de l’assainissement des réseaux souterrains de deux rues : la Kramgasse et la Gerechtigkeitsgasse.

La publication résume les résultats de l’ensemble des recherches et livre de nouvelles connaissances quant aux bâtiments, fortifications et espaces de circulation de la fin du 12e et du 13e siècles. Elle confirme l’hypothèse que Berne bien est une fondation nouvelle qui vit le jour vers 1200. .

Contenu (PDF, 52 Ko, 2 pages)


Andreas Heege und Armand Baeriswyl, Gassengeschichten – Ausgrabungen und Funde in der Markt-, Kram- und Gerechtigkeitsgasse von Bern. Berne 2019. 286 p. avec 165 fig., 19 pl. et 14 annexes.
Prix: CHF 46.–. ISBN 978-3-9524659-8-1.

À retirer auprès du Service archéologique du canton de Berne, adb.sab@be.ch, +41 (0)31 633 98 00.

  

 
Une tranchée due à l’érosion traverse le secteur nord du site. Les pieux y subissent un lessivage qui finit par les coucher. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Agrandir l'image Une tranchée due à l’érosion traverse le secteur nord du site. Les pieux y subissent un lessivage qui finit par les coucher. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Des archéologues plongent aux pieds du château de Schadau

L’équipe de plongée du Service archéologique du canton de Berne (SAB) étudie de janvier à mars 2020 des palafittes de l’Âge du bronze dans le bassin inférieur du lac de Thoune. Des secteurs de ce site remontant à plus de 3500 ans sont menacés de disparition en raison d’une forte érosion.

Pour documenter ces précieux vestiges avant leur totale disparition, l’équipe de plongée du SAB procède à des fouilles de sauvetage durant trois mois. Ces travaux ont lieu alors que le niveau du lac est abaissé exceptionnellement et que la circulation des bateaux est limitée dans la
zone d’étude.

 
Un échantillon du tissu en fibres de tilleul a été daté du 5e millénaire avant notre ère par la méthode du radiocarbone. © Service archéologique du canton de Berne, Ulrich Winkelmann.

Agrandir l'image Un échantillon du tissu en fibres de tilleul a été daté du 5e millénaire avant notre ère par la méthode du radiocarbone. © Service archéologique du canton de Berne, Ulrich Winkelmann.

Nouvelles découvertes archéologiques au Schnidejoch

C’est en 2003 que la glace du Schnidejoch a libéré ses premiers objets archéologiques, suscitant l’attention d’un public international de spécialistes et d’amateurs pendant les années qui ont suivi. Les épisodes caniculaires des étés 2018 et 2019 ont livré un nouveau lot d’artéfacts.

Aujourd’hui presque entièrement disparu, le névé était niché dans une combe. Il a libéré une trentaine d’artéfacts, que les premières datations au radiocarbone situent entre 4800 et 4200 avant notre ère.

 

Vernissage du livre «Vicus Petinesca, Vorderberg. Die Steinbauphasen»

Le mercredi 22 janvier 2020, 18 h.

NMB Nouveau Musée Bienne
Faubourg du Lac 52
2501 Bienne

Le vernissage du livre aura lieu à la salle Robert. Vous trouverez de plus amples informations dans l'invitation (PDF, 645 Ko, 2 pages).


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/kultur/archaeologie/aktuell/archiv_medienmitteilungen/aktuell-2020.html