Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Coronavirus Évaluations pragmatiques à tous les degrés scolaires

2 avril 2020 – Communiqué de presse

L’absence de cours présentiels ne doit pas avoir un impact négatif sur la suite du parcours scolaire des élèves bernois. C’est pourquoi la Direction de l’instruction publique et de la culture a adapté les principes d’évaluation à tous les degrés scolaires. Les évaluations porteront principalement sur la période précédant le début de l’enseignement à distance et, en cas de doute, les décisions seront prises en faveur des élèves. Les modalités des examens de maturité et de fin d’apprentissage sont en attente de décision au niveau fédéral.

Pour endiguer la propagation du coronavirus, le Conseil fédéral a décidé, le 13 mars 2020, d’interdire l’enseignement présentiel dans toutes les écoles, hautes écoles et autres établissements de formation jusqu’au 19 avril 2020 au moins. Depuis, les enseignants et les enseignantes à tous les degrés scolaires ont fait de gros efforts pour assurer le bon fonctionnement des cours grâce à l’enseignement à distance. Les restrictions dues à la situation extraordinaire prononcée par le Conseil fédéral ont un impact sur l’évaluation des élèves. C’est pourquoi la Direction de l’instruction publique et de la culture a adapté les principes d’évaluation à tous les degrés scolaires afin que les élèves ne subissent pas de préjudices qui entraveraient la suite de leur parcours.

Évaluations à l’école obligatoire

La Direction de l’instruction publique et de la culture a adapté les principes d’évaluation à l’école obligatoire par une modification urgente de l’ordonnance de Direction afférente. Les rapports d’évaluation incluront uniquement les résultats scolaires (productions, contrôles de connaissances) obtenus avant la fermeture des écoles le 13 mars 2020.

Dès que l’enseignement présentiel pourra reprendre, les évaluations notées devront être pratiquées avec prudence et modération. Elles ne pourront porter que sur les compétences qui ont pu être approfondies et exercées pendant une durée suffisante. L’évaluation globale ne tiendra compte que des notes améliorant les résultats des élèves.

Les enseignants et les enseignantes devront accorder une importance particulière à l’évaluation pronostique, qui met en évidence les progrès possibles des élèves. En cas de doute, ils sont appelés à trancher au profit des élèves.

Dans la partie francophone du canton, en complément de ces adaptations, les rapports d’évaluation du deuxième semestre, pour les degrés scolaires qui en établissent, intègreront tous les résultats obtenus au premier et au deuxième semestres jusqu’au 13 mars, puis à partir du 19 avril (ou de la date de reprise effective de l’enseignement présentiel).

Évaluations au degré secondaire II

La situation actuelle ne doit pas non plus porter préjudice aux élèves suivant un cursus dans une école moyenne ou une formation professionnelle de base. Il faut qu’ils puissent poursuivre leur formation sans prendre de retard.

Des solutions sont actuellement à l’étude au niveau suisse pour les procédures de qualification, c’est-à-dire pour les examens de maturité, de maturité professionnelle et de fin d’études en école moyenne. Par contre, l’établissement des certificats semestriels et annuels ainsi que les promotions sont du ressort du canton. La Direction de l’instruction publique et de la culture a pris à ce sujet des dispositions visant à éviter tout préjudice pour les élèves et à tenir compte de la situation inhabituelle que représente l’enseignement à distance. Pour les formations qui se poursuivent au-delà de l’été 2020, l’évaluation prendra en compte les notes obtenues tout au long de l’année scolaire en cours, jusqu’à la date de fermeture des établissements. Les notes obtenues ultérieurement ne compteront que si elles contribuent à améliorer la note du bulletin de fin d’année. Cette règle est motivée en particulier par le fait que les jeunes recevant un enseignement à distance ne bénéficient pas tous de conditions identiques pour étudier (possibilité de s’isoler à la maison, équipement technique).

Évaluations dans les hautes écoles

Les hautes écoles prennent des dispositions pour pouvoir décerner des diplômes, des autorisations et des bulletins malgré les conditions actuelles, quitte à déroger aux règlements habituels. La Direction de l’instruction publique et de la culture, qui est compétente pour approuver les règlements des hautes écoles, accordera les dérogations nécessaires. Le degré tertiaire exploitera à fond le large éventail d’instruments dont il dispose pour valider des résultats sans examens présentiels.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/ueber-die-direktion/medien.html