Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Elèves libérables Presque tous les jeunes francophones ont une formation

4 juillet 2018 – Communiqué de presse

La quasi-totalité des 723 élèves en fin de scolarité de la partie francophone du canton de Berne ont trouvé une solution de formation pour leur avenir. Au 1er juin 2018, seule une vingtaine de jeunes étaient encore à la recherche d’une voie. Ce résultat ressort de l’enquête annuelle menée par les Centres d’orientation professionnelle du canton de Berne en collaboration avec les enseignantes et les enseignants des classes francophones de 11e année.

Selon l’enquête, la tendance à entrer directement en formation professionnelle initiale se confirme. Cela concerne tant les formations professionnelles en deux ans (Attestation fédérale de formation professionnelle, AFP) que celles en trois ou quatre ans (Certificat fédéral de capacité, CFC) par le biais d’un apprentissage en entreprise ou une école de métiers.

Dans la partie francophone du canton de Berne, 51,6% des élèves en fin de scolarité obligatoire choisissent une formation professionnelle. Ce choix concerne davantage les garçons (60,2%) que les filles (42,9%). Les efforts menés par le canton pour encourager une entrée directe en formation et pour promouvoir l’apprentissage – notamment à Bienne via un groupe de travail ad hoc ou encore par des actions telles que le Salon interjurassien de la formation – continuent de porter leurs fruits.

Un sur cinq au gymnase

Cette année, un peu plus d’un élève sur cinq a opté pour le gymnase. Avec 21,3%, cette proportion correspond à la valeur moyenne des années précédentes. Cette voie attire davantage les filles (25,2%) que les garçons (17,4%). L’école de maturité spécialisée a enregistré une très légère diminution des inscriptions (5,9% en 2017, 5,5% en 2018).

Moins d’un cinquième des élèves sortant de l’école se tourne vers une solution transitoire (18,7%, contre 20,8% en 2017). Parmi ces 135 jeunes, 100 se sont orientés vers l’offre proposée par l’Année scolaire de préparation professionnelle (APP), qui séduit cette année davantage les filles (14,7%) que les garçons (13%). Les autres solutions transitoires choisies sont: une année axée sur la pratique par des stages ou le Semestre de motivation (2,1%), une année linguistique ou une solution transitoire privée (1,7%) et une année de préapprentissage (1,1%). 

Treize jeunes indécis

Au 1er juin, seulement 2,9% des élèves n’avaient aucune solution, qu’elle relève du secondaire II (AFP, CFC, écoles moyennes) ou de la transition I (APP, préapprentissage). Parmi ces 21 élèves, sept continuent à chercher une place d’apprentissage et treize sont encore indécis par rapport à leur avenir professionnel. 

Dans la partie germanophone du canton, la proportion des jeunes ayant opté pour une entrée directe en formation professionnelle initiale a légèrement diminué (51%, contre 53,3% en 2017). Moins de jeunes sont encore à la recherche d’une place de formation professionnelle ou indécis (2,2% en 2017, 2,9% en 2018).

Assez de places d’apprentissage

Au moment de la clôture de l’enquête, le nombre de places d’apprentissage offertes dans le canton aux francophones dépassait largement le nombre d’élèves encore à la recherche d’une solution. On peut supposer que la proportion de jeunes choisissant une formation professionnelle initiale va donc encore augmenter. Des places d’apprentissage dans différents domaines professionnels sont proposées sur le site www.erz.be.ch/placesappr.

Les jeunes en quête d’une place d’apprentissage auraient avantage à élargir l’éventail des professions envisageables. Malgré l’effort du corps enseignant et de l’orientation professionnelle, nombre d’entre elles et eux ne prennent en considération que peu de métiers au moment du choix professionnel.

Les jeunes ouverts à des alternatives peuvent trouver une offre très étoffée d’informations concernant les 230 professions existant en Suisse sur le site www.orientation.ch. Les Centres d’orientation professionnelle (www.be.ch/op-centres) continuent à aider les jeunes grâce à des consultations effectuées en fin d’année scolaire. Les jeunes qui, malgré leurs efforts, ne trouvent toujours pas de place d’apprentissage peuvent se tourner vers le service d’aiguillage cantonal de l’orientation professionnelle (www.erz.be.ch/service-aiguillage) en vue de trouver la solution la plus appropriée.

Nota bene

Mesures du canton pour l’encouragement à la recherche d’une solution transitoire

Concept-cadre pour la préparation au choix professionnel : pour une préparation au choix professionnel (PCP) optimale, une collaboration entre l’élève, le corps enseignant, les parents et l’orientation professionnelle est indispensable. Cela inclut les leçons de PCP, les manifestations d’information de l’orientation professionnelle pour les parents et les élèves, ainsi que le soutien des enseignant-e-s de la part des conseiller-ère-s en orientation par rapport aux élèves présentant des difficultés dans le choix professionnel. www.be.ch/op-pcp

Orientation professionnelle : les jeunes sans solution de formation peuvent prendre contact avec l’orientation professionnelle, se renseigner sur les différentes possibilités et demander du soutien. www.be.ch/opjeune

Case management formation professionnelle : dans toutes les régions du canton, les case managers soutiennent les jeunes qui connaissent des difficultés multiples au moment du choix professionnel, lors de leur formation ou lors de l’entrée dans la vie active. www.be.ch/op-casemanagement

Service d’aiguillage : les jeunes qui n’ont pas de solutions de raccordement à la fin de l’école obligatoire peuvent être annoncé-e-s au Service d’aiguillage, qui cherche avec elles et eux, ainsi qu’avec leurs parents, la mesure la plus favorable à leur développement professionnel. Pour plus d’information : www.erz.be.ch/service-aiguillage 

Documentation

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/ueber-die-direktion/aktuell.html