Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Edition 4/2019

De l’état du niveau sonore

Apparemment, j’applaudissais trop fort. Un couple de personnes âgées me l’a clairement signifié récemment alors que je laissais libre court à mon enthousiasme lors du concert du violoncelliste Patrick Demenga au Konsisaal de Berne. Il n’avait certainement pas tort. J’ai rarement eu l’occasion d’user autant mes paumes que durant ces dernières semaines, si riches en concerts. Que ce soit à l’auditorium Martha Müller du Centre Paul Klee, à la salle de concert improvisée dans un parking à Riggisberg, à l’église du château de Spiez, à la salle de congrès de Biel/Bienne, à la Cour de Berne de La Neuveville ou à l’église diaconale à Altenberg, j’ai eu maintes occasions ces derniers temps d’acclamer des performances musicales, parfois même en « standing ovation ».

Mes applaudissements ne se sont toutefois pas limités à ces concerts. J’ai notamment pu féliciter ma propre équipe, que ce soit à l’occasion de la dixième remise des prix des monuments historiques au Kornhausforum ou lors du vernissage d’un ouvrage du Service archéologique retraçant les dernières découvertes dans les sous-sols de la vieille ville de Berne.

J’ai en particulier ressenti le besoin d’applaudir les collaborateurs et collaboratrices de la Section bilingue Encouragement des activités culturelles, qui ont fourni un immense travail de préparation pour assurer la transition vers le dépôt des demandes par voie électronique. En respectant le délai au jour près, ils ont transféré 1,3 million de données et apprêté un nombre important d’accès numériques destinés aux demandes, dans les deux langues nationales, s’entend. Cette transition numérique fait ses preuves depuis le 28 mai 2019, avec pour objectif de simplifier les démarches des acteurs et actrices culturels, des institutions et de nos collaborateurs et collaboratrices. Ainsi, le canton va pouvoir continuer à encourager de nombreux événements culturels, qui ne manqueront pas de susciter des tonnerres d’applaudissements, ou alors de belles introspections, option qui ne serait pas pour déplaire à mes voisins de siège à l’ouïe un peu sensible.

Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_4_2019.html