Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




De l’expansion urbaine au Moyen Age à la résidence pour personnes âgées

Le quartier de Bälliz à Thoune, situé non loin de la vieille ville, est aujourd’hui une zone commerciale vivante. Dans le cadre de la restauration de l’hôtel-restaurant Falken, le Service archéologique du canton de Berne a réalisé des fouilles au début de l’année.

Au Moyen Age, vers 1300, la ville de Thoune s’est agrandie sur la rive sud de l’Aar, aujourd’hui l’Aar intérieure, pour créer Bälliz. Comme de coutume à l’époque, le nouveau quartier était cerné d’une enceinte fortifiée à laquelle était accolé un fossé, de nos jours l’Aar extérieure. La peste et la crise économique du Bas Moyen Age ont mis fin, vers 1350, à la croissance de Thoune.

L’arrêt du développement urbain cessa après 1820. Ponctuée par l’inauguration de l’école militaire fédérale et l’arrivée des premiers touristes, l’évolution de Thoune était en route vers la modernité. Ainsi, en 1835, l’auberge Falken, un des premiers établissements de tourisme, voit le jour avec son restaurant et ses 38 chambres. Réaménagé en style Art nouveau vers 1906, le bâtiment a gardé une apparence marquante avec ses pignons latéraux arrondis sur le toit. Aujourd’hui, les Thounois et Thounoises le connaissent comme un restaurant et une maison de retraite.

Dans le cadre d’une rénovation complète, de rapides fouilles archéologiques ont été effectuées en 2019, car on soupçonnait la présence de vestiges de constructions qui pouvaient remonter jusqu’au Moyen Age. Les fouilles ont effectivement révélé que la façade côté Aar reposait aujourd’hui encore sur les restes du rempart médiéval. Un court pan du mur, conservé sur plusieurs mètres de haut, a été découvert dans un sous-sol peu profond de l’ancienne auberge. Il restera visible après la rénovation.

Etant donné que l’on n’a pas creusé plus profondément que nécessaire – le bâtiment ne possède toujours pas de réelle cave – seuls des vestiges datant du début de l’Epoque moderne ont été trouvés : un four de potier du XVI-XVIIe siècle et les fondations des bâtiments précédents mentionnés vers 1800. Ces derniers comprennent une maison attenant au rempart, une brasserie et une grange. Les traces de construction du Moyen Age se trouvent plus bas. Elles restent désormais préservées sous un nouveau sol en béton pour les prochaines générations à venir.

La façade côté Aar du Falken en 2009. © Service des monuments historiques du canton de Berne, Andrea Zellweger

Agrandir l'image La façade côté Aar du Falken en 2009. © Service des monuments historiques du canton de Berne, Andrea Zellweger

Le mur d’enceinte médiéval forme, aujourd’hui encore, les fondations de la façade côté Aar du Falken. © Service archéologique du canton de Berne, Marco Amstutz

Agrandir l'image Le mur d’enceinte médiéval forme, aujourd’hui encore, les fondations de la façade côté Aar du Falken. © Service archéologique du canton de Berne, Marco Amstutz

Les vestiges d’un four de potier du XVI-XVIIe siècle jouxtant le mur d’enceinte témoigne des activités artisanales du début de l’Epoque moderne sur ce site. © Service archéologique du canton de Berne, Marco Amstutz

Agrandir l'image Les vestiges d’un four de potier du XVI-XVIIe siècle jouxtant le mur d’enceinte témoigne des activités artisanales du début de l’Epoque moderne sur ce site. © Service archéologique du canton de Berne, Marco Amstutz


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_3_2019/thun.html