Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Convention de recherche entre le Service archéologique du canton de Berne et l’Université de Berne

Fin mars 2019, le Service archéologique du canton de Berne et la section d’archéologie des provinces romaines de l’Institut des sciences archéologiques de l’Université de Berne ont signé une convention de recherche qui prévoit une collaboration plus étroite des deux institutions. Celles-ci s’engagent ensemble pour la connaissance, la recherche et la conservation de biens culturels archéologiques, tout en gardant chacune des priorités différentes. La chaire d’archéologie des provinces romaines de la professeure Christa Ebnöther offre en premier lieu des prestations scientifiques, ce que le Service archéologique ne pourrait fournir que de manière limitée en raison de ses ressources. Celui-ci pose quant à lui le cadre et les bases pour un enseignement axé sur la pratique et soutient les expériences des étudiants et étudiantes et leur intégration dans leur futur milieu professionnel. Ensemble, ces deux institutions contribuent à la visibilité de l’archéologie bernoise auprès d’un large public et du monde de la recherche aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale.

Le Service archéologique collabore déjà dans d’autres domaines avec l’Université de Berne. Il est ainsi impliqué dans plusieurs projets du Fonds national suisse menés par la chaire d’archéologie préhistorique du professeur Albert Hafner. En outre, il a conclu une convention de prestations avec l’Institut de médecine légale pour des analyses anthropologiques. La bibliothèque universitaire de Berne donne au Service archéologique libre accès à ses publications spécialisées dans le domaine de l’archéologie via sa base de données en ligne (Open Access). Grâce à ces accords, le Service archéologique profite, aujourd’hui déjà et à l’avenir plus encore, de sa position au sein d’un canton universitaire.

La nouvelle convention permettra de satisfaire un des objectifs de la directrice de l’instruction publique, Christine Häsler, lequel consiste à renforcer les partenariats avec des tiers dans le domaine de l’encouragement des activités culturelles et de la protection des biens culturels. La convention de recherche est limitée à trois ans et doit servir les études scientifiques relatives aux fouilles de sauvetage et la mise en place d’une collection d’étude rassemblant les objets issus des fouilles du Service archéologique.

Christa Ebnöther, professeure d’archéologie des provinces romaines, Bernhard Steinmann, directeur administratif de l’Université de Berne, Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture, et Adriano Boschetti, archéologue cantonal, signent la nouvelle convention de recherche. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Agrandir l'image Christa Ebnöther, professeure d’archéologie des provinces romaines, Bernhard Steinmann, directeur administratif de l’Université de Berne, Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture, et Adriano Boschetti, archéologue cantonal, signent la nouvelle convention de recherche. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_3_2019/adb_uni_bern.html