Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Une fouille hivernale à Worb, Richigen

En novembre 2019, un suivi de chantier de routine (construction d’une étable à vache) a révélé des vestiges de l’Âge du Bronze moyen au lieu-dit Rohrmoos (Richigen). Le nombre et la qualité de conservation des vestiges a poussé le SAB à mettre immédiatement une fouille de sauvetage sur pied. Une équipe de fouille a donc passé l’hiver « au frais », jusqu’à fin mars 2020.

Localisé sur une exploitation agricole, ce site se trouve en bordure d’une zone marécageuse (ancien lac glaciaire ?) aujourd’hui asséchée et qui a donné son nom au lieu-dit. Ce sont plus de 200 structures archéologiques qui ont été fouillées et documentées, en adaptant les méthodes aux problématiques de recherche et au temps imparti. Les trous de poteau, fosses dans les quelles étaient aménagés les éléments constituant le squelette des bâtiments, permettent pour l’heure de restituer deux plans de bâtiments. Parmi les fosses de diverses fonctions documentées (foyer, stockage, extraction de matériaux) certaines ont révélé des traces de tapissages internes (terre compactée et planches en bois) ainsi qu’un mobilier aussi abondant que varié (tessons de céramique, outils en pierre, esquilles d’os brûlés, terre cuite et charbons de bois).

Plus de 1600 m2 ont été explorés, mais cet établissement pourrait s’étendre sur plus d’un hectare (voire bien plus), comme le laisse supposer une tranchée creusée sur plus de 50 m à côté de la surface principale. Ce qui ne signifie pas qu’il y a eu un seul village sur une si grande surface, mais plutôt des groupes de bâtiments qui se seraient succédé au fil du temps.

Exceptionnel par l’état de conservation de ses vestiges, ce site l’est aussi par son emprise potentielle et par sa situation en retrait de la vallée de l’Aar (premier habitat protohistorique dans cette région !). Daté provisoirement de l’Âge du Bronze moyen et récent (1500-1200 av. J.-C.) par les tessons de céramique et par des analyses radiocarbones, c’est un nouveau jalon pour l’étude de cette époque encore mal connue dans nos régions.

L’intérêt pour l’archéologie ne se dément d’ailleurs pas dans le Canton de Berne, puisque des portes ouvertes organisées au mois de février ont attiré près de 650 visiteur·euse·s, venu·e·s à pied ou à vélo depuis le village de Richigen !

Le site en cours de fouille, à l’abri de la pluie et de la neige. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Breu

Agrandir l'image Le site en cours de fouille, à l’abri de la pluie et de la neige. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Breu

Coupe d’une fosse en cours de fouille. Des prélèvements stratigraphiques sont effectués pour déterminer sa fonction exacte. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Breu

Agrandir l'image Coupe d’une fosse en cours de fouille. Des prélèvements stratigraphiques sont effectués pour déterminer sa fonction exacte. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Breu


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_2_2020/wanderausstellung.html