Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Nécrologie pour Michael Gerber

Michael Gerber, Chef du Service des monuments historiques, 12 septembre 1963 – 18 mars 2020

Michael Gerber vient de nous quitter de manière totalement inattendue. Il a vécu une vie riche, empreinte d’intelligence et de cordialité. Une bonne vie, aurait-il peut-être dit lui-même. « Bon », un mot qu’il aimait à dire et qui correspondait à la précision de son langage. Il savait mettre les gens à l’aise, avec simplicité et sans détours, et leur prêtait toujours une oreille attentive. Ces deux qualités permettaient à Michael Gerber d’ouvrir le dialogue, ce dialogue qui lui était si cher.

Le dialogue avait également la part belle dans son travail quotidien au Service des monuments historiques du canton de Berne, où il a été engagé en 1991 et dont il est devenu le chef en 2009. Pour Michael Gerber, la protection du patrimoine architectural était un travail d’équipe qu’il envisageait sous son aspect humain. Il a ainsi écrit en 2018 dans son avant-propos du rapport annuel du Service des monuments historiques, devenu sous son égide la revue Fachwerk : « Voir beaucoup d’entre elles [les fermes du canton de Berne] obligées de cesser leur activité et les agriculteurs perdre ainsi leur base d’existence, cela me préoccupe sérieusement. Et ce n’est pas sans conséquences sur les bâtiments. » Il lui tenait à cœur de reconnaître à sa juste valeur le soin mis par les maîtres et maîtresses d’ouvrage à l’entretien de leurs bâtiments historiques. C’est pour cette raison que Michael Gerber a lancé il y a plus de dix ans le Prix des monuments historiques. Les monuments distingués chaque année doivent être des bâtiments ordinaires, car ils forment le paysage du canton au même titre que les châteaux et les églises. Bien entendu, les châteaux bernois n’étaient pas moins importants pour Michael Gerber, qui pouvait d’ailleurs en admirer un chaque jour près de chez lui à Jegenstorf. Parmi ses nombreux succès en matière de conservation de monuments historiques, il convient de mentionner ici le château de Schadau à Thoune. Une rénovation effectuée selon les règles de l’art a permis de faire de la Schadau un établissement hôtelier avec restaurant. L’effort commun, sur le chantier et en dehors, correspondait à l’idée que Michael se faisait du travail d’équipe et de la pratique des métiers du bâtiment.

Michael Gerber était un sportif invétéré, comme en témoignait son immuable franc-jeu. Loyal et constant, il soutenait par exemple le FC Bâle depuis son plus jeune âge. Cela ne devait pas être facile dans le canton de Berne, mais montre justement qu’il suivait imperturbablement sa voie. Il savait convaincre par sa compétence et son charme. La personnalité chaleureuse de Michael brillera pour toujours dans le cœur de celles et ceux qui l’ont connu. Notre tristesse est grande et toutes nos pensées accompagnent sa famille et ses proches.

Richard Buser

Sur l’auteur

De 1998 à 2016, Richard Buser a exercé diverses fonctions au Service des monuments historiques du canton de Berne, la dernière en date étant celle de chef du service. Depuis 2016, il travaille comme indépendant en tant qu’auteur spécialisé pour le canton de Bâle-Campagne et chargé de cours. 

Michael Gerber, Chef du Service des monuments historiques, 12 septembre 1963 – 18 mars 2020

Agrandir l'image Michael Gerber, Chef du Service des monuments historiques, 12 septembre 1963 – 18 mars 2020


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_2_2020/nachruf_michaelgerber.html