Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




10 ans de l’inscription des « sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le 27 juin 2011, les « sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » ont été officiellement inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Depuis, six sites palafittiques du canton de Berne en font également partie. Ces 10 ans sont célébrés à échelle internationale et le Service archéologique du canton de Berne est de la partie.

Les « sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » classés au patrimoine mondial de l’UNESCO comprennent 111 sites archéologiques répartis sur six pays de l’arc alpin. Ces différents sites se trouvent au bord de petits et grands lacs ou (d’anciens) marais où l’environnement humide offre des conditions de conservation exceptionnelles. C’est ce qui rend ces sites palafittiques si particuliers et permet un aperçu unique de la vie des sociétés paysannes d’antan dans les régions alpines.

La moitié de ce patrimoine se trouve sur le territoire actuel de la Suisse, réparti dans 15 cantons. Le Swiss Coordination Group UNESCO Palafittes (SCG) est responsable de la gestion nationale des sites archéologiques suisses et coordonne les différents événements prévus à l’occasion du 10e anniversaire.

Les six sites néolithiques du canton de Berne sont situés dans les lieux suivants : Biel/Bienne ; Vingelz-Hafen ; Lüscherz-Dorfstation ; Douanne-Daucher (Twann-Tüscherz), gare ; Seedorf, lac de Lobsigen et Vinelz-Strandboden. Cinq de ces sites se trouvent au bord du lac de Bienne, lequel abrite également la base de plongée du Service archéologique à Sutz-Lattrigen. D’autres sites palafittiques bordent les rives des autres lacs bernois, comme le lac de Burgäschi, le lac d’Inkwil, le Moossee, le lac de Neuchâtel ou le lac de Thoune.

Le monitoring, la protection des sites ainsi que la communication à leur sujet sont des tâches permanentes du Service archéologique, qui a été bien occupé en 2020 également : le site de Sutz-Lattrigen, sur le domaine de Rütte a été protégé et les résultats des fouilles du site du lac de Lobsigen à Seedorf ont été présentés au public sous la forme d’une publication et d’une nouvelle vitrine d’exposition. En outre, des fouilles de sauvetage ont eu lieu sur d’autres sites, tel que Schadau à Thoune et Öfeli à Täuffelen. A l’heure actuelle, les plongeurs prospectent dans le Moossee et dans le lac d’Inkwil avant que les fouilles de sauvetage ne reprennent à Täuffelen.

Logo du 10e anniversaire de l’inscription des « sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » au patrimoine mondial de l’UNESCO © Swiss Coordination Group UNESCO Palafittes

Logo du 10e anniversaire de l’inscription des « sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » au patrimoine mondial de l’UNESCO © Swiss Coordination Group UNESCO Palafittes

Construction de l’ouvrage de protection pour le site de Sutz-Lattrigen Rütte, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. © Service archéologique du canton de Berne, Marianne Ramstein

Agrandir l'image Construction de l’ouvrage de protection pour le site de Sutz-Lattrigen Rütte, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. © Service archéologique du canton de Berne, Marianne Ramstein


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_1_20200/unesco_pfahlbauten.html