Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Edition 1/2021

Renforcer le dialogue

Le 25 janvier au soir, la directrice de l’instruction publique et de la culture Christine Häsler a rencontré les représentants et représentantes d’une vingtaine d’associations culturelles bernoises à l’occasion d’une seconde table ronde virtuelle. Cette réunion a été l’occasion d’exposer les difficultés qui touchent le secteur de la culture, de clarifier les questions liées aux indemnités pour pertes financières et de concevoir des projets pour la reprise des activités culturelles. Christine Häsler a affirmé sa volonté de continuer à soutenir les intérêts de la culture au niveau politique. Elle a également pu informer ses interlocuteurs et interlocutrices que le canton de Berne continuait de verser ses subventions ordinaires à l’encouragement des activités culturelles, en sus des 25,6 millions de francs prévus pour les indemnités pour pertes financières : aucune restriction n’est pour l’instant prévue en 2021. Par ailleurs, il s’est avéré très bénéfique que les associations culturelles d’une même branche se concertent pour regrouper leurs offres et leurs revendications. Cela permet, surtout en temps de crise, de simplifier et d’accélérer la communication.

Egalement durant la dernière semaine de janvier, le Conseil fédéral a corrigé un point essentiel de l’ordonnance COVID dans le secteur de la culture : A l’instar des entreprises culturelles, les acteurs et actrices culturels peuvent désormais faire valoir les dommages qu’ils ont subis à partir du 1er novembre 2020 en vue de percevoir des indemnités pour pertes financières. L’une des lacunes existentielles qui a été soulevée pendant la table ronde est ainsi comblée. Les acteurs et actrices culturels qui ont subis des pertes de revenus entre le 1er novembre 2020 et le 31 janvier 2021 doivent soumettre leur demande de soutien d’ici au 28 février 2021. Le canton de Berne mettra en ligne, début février, le portail de dépôt des demandes, dès que le Conseil-exécutif aura adopté les bases légales nécessaires. En outre, il a décidé de reprendre la procédure simplifiée que l’Office fédéral de la culture a approuvée fin janvier pour les acteurs et actrices culturels à faibles revenus. Cela signifie qu’à certaines conditions les acteurs et actrices culturels n’auront plus besoin de s’adresser à plusieurs services étatiques pour obtenir une aide financière.

De cette manière, le canton de Berne tente d’améliorer, du moins sur le plan matériel, la situation précaire du secteur culturel, et ce en collaboration étroite avec la Confédération. Mais nous ne résolvons ainsi que la moitié du problème. Pour que les processus créatifs ne s’arrêtent pas, la Section Encouragement des activités culturelles entend adapter temporairement sa pratique en matière de soutien pour pouvoir réagir de manière flexible aux défis qui se posent. Nous espérons que la création et la vie culturelles pourront bientôt à nouveau se réaliser pleinement !

Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_1_20200.html