Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Des archéologues plongent aux pieds du château de Schadau

L’équipe de plongée du Service archéologique du canton de Berne (SAB) étudie de janvier à mars 2020 des palafittes de l’Âge du bronze dans le bassin inférieur du lac de Thoune. Des secteurs de ce site remontant à plus de 3500 ans sont menacés de disparition en raison d’une forte érosion.

Quelle ne fut pas la surprise du SAB en 2014 lorsqu’un plongeur sportif apporta plusieurs objets en bronze qu’il avait trouvés dans le lac de Thoune. L’équipe de recherche subaquatique commença alors à étudier le site. Dès la première plongée, elle observa au fond du lac des pieux et des tessons de céramique provenant clairement d’habitats préhistoriques. Cette découverte présentait un intérêt scientifique d’autant plus important que très peu de palafittes avaient été observés jusque-là dans le lac de Thoune, alors que de riches tombes datant du Bronze ancien avaient été mises au jours à Thoune, Hilterfingen, Amsoldingen et Spiez.

On sait maintenant que le bassin inférieur du lac de Thoune recèle plusieurs habitats du Bronze ancien, datés entre 1590 et 1540 av. J.-C., et du Bronze tardif, datés entre 1050 et 950 av. J.-C., sur une surface d’au moins 15 000 m2. Mais les explorations ont montré que le secteur nord du site était dans un état préoccupant. Une forte érosion a délogé des artéfacts de leur strate archéologique au fond du lac, les exposant à une destruction progressive. Il ne subsiste presque plus rien de certains pieux millénaires. Cette érosion est due à la force du courant naturel à proximité de l’exutoire dans l’Aar et à l’intensité de la navigation.

Pour documenter ces précieux vestiges avant leur totale disparition, l’équipe de plongée du SAB procède à des fouilles de sauvetage durant trois mois. Ces travaux ont lieu alors que le niveau du lac est abaissé exceptionnellement et que la circulation des bateaux est limitée dans la zone d’étude.

Plusieurs villages sur pilotis étaient établis dans le bassin inférieur du lac de Thoune au Bronze ancien et au Bronze tardif. On y a trouvé aussi de nombreux pieux du haut et du bas Moyen-Âge, probablement utilisés pour pêcher. 
© Service archéologique du canton de Berne, Lukas Schärer

Agrandir l'image Plusieurs villages sur pilotis étaient établis dans le bassin inférieur du lac de Thoune au Bronze ancien et au Bronze tardif. On y a trouvé aussi de nombreux pieux du haut et du bas Moyen-Âge, probablement utilisés pour pêcher. © Service archéologique du canton de Berne, Lukas Schärer

Une tranchée due à l’érosion traverse le secteur nord du site. Les pieux y subissent un lessivage qui finit par les coucher. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Agrandir l'image Une tranchée due à l’érosion traverse le secteur nord du site. Les pieux y subissent un lessivage qui finit par les coucher. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Objets en bronze trouvés sur le site de Schadau, dans le lac de Thoune. © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha

Agrandir l'image Objets en bronze trouvés sur le site de Schadau, dans le lac de Thoune. © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe_1_2020/schadau.html