Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Prospection archéologique dans le Moossee

Depuis leur découverte il y a plus de 160 ans, les sites palafittiques des berges du Moossee ont fait l’objet de recherches intensives. Aucune prospection archéologique n’avait toutefois encore été conduite dans le lac lui-même. Telle est donc la mission que s’est fixée l’équipe de plongeurs du Service archéologique du canton de Berne en janvier 2021.

Des fouilles systématiques menées à proximité de la rive à l’aide d’une cartographie sous-marine ont permis de dévoiler quelques mystères archéologiques du lac :

Une pirogue victime des ravages du temps a été découverte sur la rive sud. Mise à part la coque, seuls quelques éléments de la poupe érodée et du bordage sont visibles, la proue étant enfouie dans les sédiments du lac. Les résultats de la datation au carbone 14 sont attendus avec impatience : l’embarcation en bois de tilleul date-t-elle aussi du début du néolithique, à l’instar de la pirogue découverte lors d’une fouille préventive sur la plage en 2011 et actuellement exposée sur les rives du lac ?

Plusieurs pêcheurs avaient par ailleurs signalé au Service archéologique la présence de pieux « importuns », dans lesquels leurs hameçons se retrouvaient régulièrement pris au piège. Situé à environ 150 mètres au nord du site bien connu de la plage du Moossee (secteur est), le lieu s’est révélé un petit Eldorado palafittique. Les fameux pieux ont été localisés à quatre mètres de profondeur, accompagnés d’une multitude de bois de construction et d’objets tels que des céramiques, des métiers à tisser, des fusaïoles et des outils. Par huit mètres de fond, les plongeurs ont en outre eu la surprise de découvrir d’autres pilotis fichés dans le sol, certains atteignant jusqu’à deux mètres de haut. Tout semble indiquer que ces vestiges d’habitations sont parfaitement préservés. D’après la datation par dendrochronologie, ils remontent à la fin de l’Age de pierre, entre 2686 et 2669 av. J.‑C.

D’autres trouvailles aussi fortuites que surprenantes, telles que des pointes de lances à ailettes et un sabre des années 1860, témoignent de l’histoire plus récente du lac.

La courte prospection sous-marine du Moossee a été un succès. Les nouveaux sites de fouilles soulèvent toutefois de nombreuses questions, que des recherches supplémentaires devront clarifier. L’équipe de plongeurs se réjouit de retrouver prochainement le petit lac.

Le site de fouille – en rouge – se trouve à environ 150 mètres au nord des vestiges d’habitat bien connus de la plage du Moossee (secteur est). Vue en direction de l’est. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Agrandir l'image Le site de fouille – en rouge – se trouve à environ 150 mètres au nord des vestiges d’habitat bien connus de la plage du Moossee (secteur est). Vue en direction de l’est. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Pilotis datant probablement de l’Age de pierre. Le sabot dans lequel il est fixé empêchait qu’il ne s’enfonce dans les sédiments meubles. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Agrandir l'image Pilotis datant probablement de l’Age de pierre. Le sabot dans lequel il est fixé empêchait qu’il ne s’enfonce dans les sédiments meubles. © Service archéologique du canton de Berne, Daniel Steffen

Un plongeur remonte une pointe de lance à ailettes datant du Moyen Age. © Service archéologique du canton de Berne, Lukas Schärer

Agrandir l'image Un plongeur remonte une pointe de lance à ailettes datant du Moyen Age. © Service archéologique du canton de Berne, Lukas Schärer


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/newsletter_kultur_abonnieren/ausgabe2/archaeologische_prospektion_moossee.html