Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Nouvelle publication sur l’agglomération secondaire romaine de Studen-Petinesca

De 1985 à 1992, le Service archéologique du canton de Berne a procédé à d’importantes fouilles préventives à Studen-Petinesca. Déclenchées par l’exploitation d’une gravière, elles déboucheront sur l’exhumation d’un quartier entier de cette agglomération romaine établi au lieu-dit Vorderberg. La publication finale sera présentée au public le mercredi, 22 janvier 2020.

A la fin de novembre 1984, un collaborateur du Service archéologique observe la destruction de pans de maisons romaines au lieu-dit Vorderberg, à Studen, lors de travaux d’extraction de gravier. Ces maisons faisaient partie d’un quartier, inconnu jusqu’alors, de la petite cité de Petinesca, un site archéologique d’importance nationale. Les fouilles préventives entreprises immédiatement mirent au jour, entre 1985 et 1992, un tronçon d’une voie romaine de 240 m le long duquel s’alignaient une dizaine de maisons en bois datant du Ier siècle après J.-C., et qui firent place à des bâtiments en pierre à partir des IIe et IIIe siècles.

Si les monographies de 1995 et 2002 portaient sur les premières constructions, l’actuelle monographie est consacrée entièrement aux phases plus récentes de la construction en pierre. Au total, sept bâtiments en pierre ont été recensés au Vorderberg. Comme le plus souvent dans les petites cités romaines, ils servaient de lieux d’habitation et à des fins artisanales, par exemple au séchage du lin ou des céréales et au tannage du cuir. La maison n° 18 est intéressante à ce propos : elle disposait de pièces légèrement enterrées dans la pente, dont deux décorées de fresques murales. Comme le révèle le matériel mis au jour, elles servaient probablement de lieux de réunion à une corporation d’artisans (tanneurs peut-être).

Cette dernière publication sur Studen-Petinesca clôt l’étude du quartier romain du Vorderberg 35 ans après sa découverte en 1984. L’ouvrage en deux volumes sera publié en janvier 2020. L’auteur principal présentera les résultats les plus importants au public intéressé lors du vernissage prévu le 22 janvier 2020 au Nouveau Musée Bienne.

Vue de la maison n° 18 durant les fouilles de 1991 au Vorderberg. © Service archéologique du canton de Berne, Kathrin Glauser

Agrandir l'image Vue de la maison n° 18 durant les fouilles de 1991 au Vorderberg. © Service archéologique du canton de Berne, Kathrin Glauser

Modélisation des pièces semi-enterrées de la maison n° 18. © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Agrandir l'image Modélisation des pièces semi-enterrées de la maison n° 18. © Service archéologique du canton de Berne, Max Stöckli

Service à boire de la maison n° 18. Le gobelet noir au premier plan porte l’inscription « FRATRI » (« au frère », en latin), qui signale probablement, dans le contexte des fouilles, la présence ici d’une corporation d’artisans (« fraternité »). © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha

Agrandir l'image Service à boire de la maison n° 18. Le gobelet noir au premier plan porte l’inscription « FRATRI » (« au frère », en latin), qui signale probablement, dans le contexte des fouilles, la présence ici d’une corporation d’artisans (« fraternité »). © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_7_2019/studen.html