Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Edition 6/2020

L’espoir, malgré tout

Les mesures de lutte contre la pandémie ont paralysé la vie culturelle du canton de Berne dans de nombreux domaines. La situation plonge les institutions et les acteurs et actrices culturels dans une détresse existentielle. Ces difficultés économiques, pour lesquelles personne n’est responsable, devront être atténuées grâce à des mesures gouvernementales appropriées. Dans ce but, l’Assemblée fédérale a approuvé la loi COVID-19. Puis, sur la base de cette loi, le Conseil fédéral a adopté une ordonnance qui permet aux cantons de poursuivre le versement des indemnités pour pertes financières aux entreprises culturelles – une mesure de soutien qui s’est avérée efficace. A l’avenir, Suisseculture Sociale sera seule responsable des aides aux acteurs et actrices culturels, tandis que les associations culturelles seront responsables du domaine amateur. Ces deux types d’aide seront financés par des fonds fédéraux. 

Le financement et le versement des indemnités pour pertes financières requièrent des bases légales au niveau cantonal. Celles-ci seront soumises, pour décision, au Conseil-exécutif par la Direction de l’instruction publique et de la culture. Le dépôt des demandes d’indemnités pour pertes financières pour la période à partir du 26 septembre sera donc à nouveau possible dès le début du mois de décembre. Un fonds composé pour moitié de moyens cantonaux et pour moitié de moyens fédéraux viendra alimenter les aides aux entreprises culturelles dont l’existence est menacée. Ces aides permettront d’atténuer une partie des dommages, mais pas de les effacer. Après tout, ce ne sont pas seulement les revenus provenant de la vente de billets et des bars qui font défaut. Toute l’énergie et la passion investies dans la planification de productions ont en effet été perdues à jamais, alors qu’elles constituent l’essence du travail de nombreux acteurs et actrices culturels. Les collaborateurs et collaboratrices de l’Office de la culture, engagés à fournir une aide équitable, efficace et rapide, espèrent apporter, au-delà du soutien financier, un soutien moral pour lutter contre la résignation. Nous avons besoin de vous tous : une fois la crise surmontée, notre société sera encore plus dépendante d’une vie culturelle créatrice de sens.

Au début de cette semaine, 915 des 1233 demandes reçues depuis le début du mois d’avril avaient été traitées et 17,2 millions de francs avaient été versés sous la forme d’indemnités pour pertes financières. Toutes les demandes datant de cette première phase seront traitées d’ici la fin de l’année et les montants seront versés d’ici la fin février 2021. Lors de cette seconde phase, qui durera jusqu’à la fin de l’année 2021, le canton versera également des contributions à des projets de transformation en plus des indemnités pour pertes financières. Ces projets de transformation visent à reconquérir des publics, à attirer d’avantage d’intéressés ou à procéder à des ajustements structurels nécessaires. Dans ce cadre, la Section Encouragement des activités culturelles du canton travaillera plus étroitement encore avec les communes.  

Toutefois, même en ces temps difficiles, l’encouragement cantonal des activités culturelles ne doit pas se limiter à des mesures d’urgence, mais il doit mettre à profit toutes les formes de promotion existantes. La présente lettre d’information donne un aperçu de ce qui a été réalisé à cet égard au cours des dernières semaines ainsi que des activités en cours. Cela donne de l’espoir.

Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture du canton de Berne


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_6_2020.html