Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Une main de 3500 ans portant un bracelet en or

A l’automne 2017, des particuliers ont apporté au Service archéologique du canton de Berne un objet exceptionnel : une main en bronze et or. Des analyses récentes révèlent que cette main est peut-être la plus ancienne sculpture en bronze d’Europe.

Deux particuliers ont fait une découverte exceptionnelle dans le Jura bernois début octobre 2017 : ils ont trouvé une main sculptée en bronze portant un bracelet en or près de Prêles, sur le Plateau de Diesse. Il y avait également une lame de poignard en bronze. Les auteurs de la découverte ont remis ces objets au Service archéologique de Berne dès le lendemain. Les premières recherches ont montré qu’aucun objet analogue n’avait été trouvé à ce jour en Suisse ou dans les pays voisins.

La datation au carbone 14 a permis de déterminer que la main en bronze datait de 1500 à 1400 av. J.-C. On a en outre analysé la colle végétale utilisée pour fixer la fine plaque d’or appliquée autour du poignet. Cette date, située dans l’Age du bronze moyen, est cohérente avec la lame de poignard.

En fouillant les lieux au début de l’été 2018, l’équipe du Service archéologique a mis au jour une tombe contenant les ossements d’un homme adulte. La tombe contenait une fibule en bronze, une spirale en bronze (ornement de coiffure) et des restes de plaque d’or provenant vraisemblablement de la main. La présence de l’un des doigts de la main en bronze a confirmé que la sculpture était bien issue de ce site. Le défunt était probablement un personnage de haut rang.

La main de Prêles est à ce jour la pièce en bronze la plus ancienne figurant une partie du corps humain. Il est encore trop tôt pour déterminer si la main a été fabriquée dans la région des Trois-Lacs ou dans une contrée plus lointaine. On ne connaît pas non plus la signification et la fonction qui lui étaient attribuées. Faisait-elle partie d’un sceptre ou d’une statue ? 

La main de Prêles, qui pèse près de 500 g, a été coulée en bronze à l’étain. La fine plaque d’or appliquée au-dessus du poignet est ornée de délicates volutes. 
© Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Agrandir l'image La main de Prêles, qui pèse près de 500 g, a été coulée en bronze à l’étain. La fine plaque d’or appliquée au-dessus du poignet est ornée de délicates volutes. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

L’ensemble des objets trouvés dans la tombe de Prêles : une lame de poignard, une fibule et une spirale servant d’ornement capillaire, le tout en bronze. Les morceaux de plaque d’or pro-viennent vraisemblablement de la main. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Agrandir l'image L’ensemble des objets trouvés dans la tombe de Prêles : une lame de poignard, une fibule et une spirale servant d’ornement capillaire, le tout en bronze. Les morceaux de plaque d’or proviennent vraisemblablement de la main. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_6_2018/hand.html