Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Une cité de l’âge du bronze sous le château des ducs de Zähringen

Les vastes travaux visant à créer l’ « Offene Schloss » à Berthoud, comprenant une auberge de jeunesse, un restaurant et un musée, sont en cours depuis juin 2018. Lors du démontage des anciennes cellules de détention dans le vieux grenier à blé, le Service archéologique du canton de Berne a fait de nouvelles découvertes concernant la période à laquelle le château a été construit, vers l’an 1200. Il a également mis au jour des objets étonnants qui datent de l’âge du bronze.

A la fin de l’âge du bronze (de 1050 à 850 av. J.-C.), une vaste cité se dressait sur la colline du château de Berthoud. Alors que les habitats de cette période sis sur les berges des lacs sont connus et bien étudiés, le Service archéologique a trouvé pour la première fois à Berthoud des vestiges en Emmental. Plusieurs fosses constituent les découvertes les plus marquantes de cette cité vieille de quelque 3000 ans. La plus grande, d’un diamètre de quatre mètres, est doublée de plusieurs murs calcinés en argile superposés. Elle est remplie de décombres d’incendie. Il s’agit pour la plupart de pièces céramiques, dont des récipients richement décorés.

Les fouilles archéologiques ont aussi permis d’en apprendre davantage sur les premiers vestiges du château médiéval. Ainsi, un très ancien mur d’enceinte en pierre a été mis au jour sur la face nord de la colline. Il fait sans doute partie de la somptueuse résidence que les ducs de Zähringen ont érigée vers 1200.

Vers 1200, une grande citerne-filtre de 7 x 7 mètres a en outre été construite directement au sud du mur d’enceinte. Elle servait à collecter les eaux pluviales des toitures et était soigneusement couverte d’une chape en mortier. Sous cette chape se trouvait un simple filtre de sable et de gravier, qui purifiait l’eau et assurait l’approvisionnement du château. La capacité de cette citerne (20 000–30 000 litres) dépasse largement celle des citernes d’autres châteaux, ce qui indique que les besoins en eau étaient élevés et que le château était un lieu de villégiature temporaire pour le duc de Zähringen et son entourage.

Vue du grenier à blé de l’époque moderne qui servait encore récemment de prison. Après la destruction des cellules de détention, le toit est temporairement soutenu par des pieux en bois. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Agrandir l'image Vue du grenier à blé de l’époque moderne qui servait encore récemment de prison. Après la destruction des cellules de détention, le toit est temporairement soutenu par des pieux en bois. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Des vestiges d’une cité de l’âge du bronze se trouvent sous le château médiéval. Un collaborateur du Service archéologique du canton de Berne humidifie les murs latéraux en argile et en pierre carbonisés d’une fosse de 4 mètres de diamètre. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Agrandir l'image Des vestiges d’une cité de l’âge du bronze se trouvent sous le château médiéval. Un collaborateur du Service archéologique du canton de Berne humidifie les murs latéraux en argile et en pierre carbonisés d’une fosse de 4 mètres de diamètre. © Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

La grande chape en mortier qui recouvre la citerne-filtre. Entre les poteaux en acier modernes, on distingue en outre le puits central et une partie du filtre de sable et de gravier. © Service archéologique du canton de Berne, Urs Ryter

Agrandir l'image La grande chape en mortier qui recouvre la citerne-filtre. Entre les poteaux en acier modernes, on distingue en outre le puits central et une partie du filtre de sable et de gravier. © Service archéologique du canton de Berne, Urs Ryter


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_6_2018/bronzezeitliche_hoehensiedlung.html