Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Edition 4/2014

Ars vivendi

Madame, Monsieur,

ARS. Ars ! Un vaste champ d’associations s’ouvre à nous lorsque nous confrontons ce terme latin : beaux-arts, adresse, habileté, artisanat, artifice et ruse. L’art et l’adresse sont en fin de compte intimement liés. Cette vision globale se retrouve dans un projet que nous soumettons aujourd’hui pour consultation dans le Jura bernois et à Bienne. Pendant plusieurs années, nous avons lutté pour renforcer la présence des arts de la scène dans la partie francophone du canton de Berne et, de concert avec le canton du Jura, nous nous sommes battus pour la création d’une nouvelle salle de spectacle. Nous avions prévu d’investir des moyens importants dans une infrastructure, dont il aurait ensuite fallu garantir le fonctionnement. En 2010, les responsables politiques ont cependant mis le holà à ce projet. Le Jura bernois ne s’est donc pas vu doté d’un nouveau théâtre. De nombreux acteurs et actrices culturels ont éprouvé beaucoup de frustration à la suite de cette décision. Leur espoir en un renouveau théâtral avait été anéanti en raison de la situation financière difficile du canton et du temps passé à chercher le bon emplacement et le profil approprié pour cette salle de spectacle.

Ars. ARS ! Réseau Arts de la scène, un réseau et non un bâtiment concret. Voici la solution qui a été trouvée pour mettre fin à l’abattement des artistes et des organisateurs et leur redonner espoir. Le Genevois Mathieu Menghini, historien et professionnel accompli dans le domaine des actions culturelles, maîtrise parfaitement l’art de la médiation. Sur mandat de l’Office de la culture, il a élaboré un projet global qui ouvre de nouvelles voies, sans pour autant bouleverser le paysage théâtral de la région. Tel un constructeur de routes adroit, il épouse les courbes de niveau, exploite la nature du sol et jette audacieusement des ponts, qui s’élancent en particulier au-delà des frontières des districts et des cantons.

Le projet conçu par Mathieu Menghini se fonde sur les lieux de manifestation et les initiatives culturelles déjà existants. Dans le Jura fortement fragmenté sur le plan géographique, celui-ci souhaite ainsi relier entre eux les différents foyers d’activités culturelles afin de les inciter à développer un échange fructueux. Bienne, avec son Théâtre Palace, et Delémont, avec son futur Centre régional d’expression artistique (CREA), représentent des nœuds dans ce réseau, au même titre que Moutier, Reconvilier ou encore Malleray-Bévilard. C’est dans ces lieux que le réseau prend forme. Les professionnels et professionnelles du théâtre, les producteurs et productrices, les artistes amateurs et le public y entrent en relation, mènent des projets communs et prennent des risques. Ils ont, par exemple, mis sur pied un bus consacré au théâtre, qui devrait parcourir la région afin de dynamiser et d’informer le public. Les activités sont pour l’instant axées sur le théâtre et la danse, mais il est souhaitable qu’elles se développent également dans d’autres domaines artistiques. L’objectif du réseau ARS n’est pas de doter chaque ville d’infrastructures spécialisées, mais d’avoir une vision globale sur les activités culturelles de toute une région et d’unir les forces en présence. Voici peut-être l’art et la manière de partir à la découverte de nouveaux horizons également dans d’autres parties du canton de Berne.

Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture

PS : je vous remercie pour les nombreuses suggestions que vous m’avez adressées concernant d’autres étoiles bernoises (éditorial 3/2014). En voici une qui s’accorde très bien avec la notion d’art, d’art de vivre pour être précis, et que nous devons à Jeremias Gotthelf : « Les repas sont dans la vie ce que sont les étoiles au ciel dans une nuit sans lune ».


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_4_2014.html