Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Edition 3/2016

Bestform 2016

Une bibliothèque avec des étagères placées de travers, un pull-over arborant des papillons sur le devant, des skis freeride en véritable bois bernois. Le point commun à ces trois objets : l’exposition Bestform 2016. La Fondation bernoise de design a ainsi dévoilé les lauréats de ses prix le 21 avril dernier au Kornhausforum. Christian Spiess de Bienne, qui a réalisé l’étagère oblique, Tobias Gutmann et Kathrin Grossenbacher de Zurich, qui ont tricoté le chandail aux ailes de papillon ou encore Hanno Schwab de Schüpfen, qui a façonné l’élégante paire de skis en bois, font partie des jeunes designers primés. Le verrier bernois Thomas Blank a quant à lui reçu un prix d’impulsion pour la totalité de son œuvre. L’exposition Bestform est aussi l’occasion pour la fondation bernoise de retracer 150 ans de travail de collecte dans les domaines de l’artisanat d’art et du design.

Lors des vifs débats à propos de l’avenir de la Fondation bernoise de design qui avaient agité le Grand Conseil bernois il y a un an et demi, les députés étaient finalement parvenus à un consensus : l’artisanat d’art et le design véhiculent une part de l’identité bernoise. Fort de sa tradition séculaire de l’artisanat d’art, le canton de Berne est devenu un véritable fief des arts appliqués et du design. Au cours des 150 ans de son existence, la fondation a rassemblé aussi bien des sculptures en bois de Brienz et des céramiques de Langnau que des bijoux ou des créations de mode de la dernière génération de designers. Le fait que la Fondation bernoise de design ne se contente pas de réunir une collection mais qu’elle s’engage aussi en faveur de la médiation culturelle et qu’elle encourage la création fait d’elle une institution unique en Suisse. Les jeunes designers peuvent trouver de l’inspiration dans les créations illustres des décennies et siècles passés. La fondation soutient les talents les plus prometteurs en leur achetant des œuvres destinées à compléter sa collection, en leur octroyant des subventions ou encore en leur offrant des bourses de voyage.

Conjuguées avec les prix du design de Langenthal, le symposium de sculpture de Brienz et les autres activités organisées dans le canton, les travaux de la fondation contribuent à faire des arts appliqués et du design une vraie priorité d’encouragement du canton de Berne, grâce à laquelle il pourra rester un bastion dans ce domaine. Faites-vous votre propre idée en vous rendant à l’exposition Bestform 2016, qui se tient jusqu’au 16 mai au Kornhausforum à Berne.

Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture du canton de Berne


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_3_2016.html