Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Adriano Boschetti, le nouvel archéologue cantonal

Le nouveau chef du Service archéologique a pris ses fonctions en janvier. Il s’appelle Adriano Boschetti et se réjouit de contribuer à la protection du patrimoine dans le canton de Berne. Il se présente lui-même ci-après.

J’ai grandi à Bremgarten près de Berne et ai fait toute ma scolarité à Berne. Après l’obtention de ma maturité, j’ai étudié la préhistoire, la protohistoire, l’archéologie médiévale et l’histoire à l’Université de Berne et à l’Université de Zurich. En 2004, j’ai obtenu mon doctorat grâce à une thèse sur les récipients en céramique et la poterie au début des temps modernes. En 2010, j’ai été habilité à l’Université de Zurich. J’ai également suivi des formations dans les domaines du management, de la gestion du personnel et de la gestion administrative.

Après plus de dix années enrichissantes pendant lesquelles j’ai travaillé à l’Office des monuments historiques et de l’archéologie du canton de Zoug et à l’Université de Zurich en tant que privat-docent, je suis revenu à Berne en janvier dernier. Berne est l’un des cantons les plus riches et les plus divers sur le plan culturel et cela vaut aussi pour l’archéologie. Dans les milieux spécialisés, l’archéologie bernoise jouit d’une renommée internationale : la station des chasseurs de rennes de Moosbühl près de Moosseedorf, les sites palafittiques au bord du lac de Bienne, la découverte d’objets néolithiques à Schnidejoch ou encore le tombeau princier de Grächwil sont quelques exemples de fouilles connues. A cela s’ajoutent entre autres les sépultures celtes sises près de Münsigen, le site celte et romain de la presqu’île d’Enge, les tombes datant du haut Moyen Age à Schwarzenburg ou à Bümpliz et plusieurs vestiges et monuments du Moyen Age.

Je suis heureux de pouvoir diriger, ici à Berne, un service spécialisé bien positionné sur le plan national et international, professionnel et engagé, qui a pour but de protéger, d’étudier et de transmettre ce patrimoine culturel fascinant. Pour ce faire, le Service archéologique peut compter sur la collaboration de l’Université de Berne et de nombreux musées. Après un long travail de préparation, les conditions sont réunies pour que le Service archéologique et le Service des monuments historiques puissent développer conjointement la protection du patrimoine dans le canton de Berne. Au vu des contraintes économiques et des tâches toujours plus complexes que nous devons effectuer, les critères sur la base desquels nos institutions sont évaluées sont élevés. Je me réjouis de m’atteler à cette tâche avec les collaborateurs et collaboratrices extrêmement motivés du Service archéologique et avec le soutien tangible de l’Office de la culture dans son entier.

Adriano Boschetti, chef du Service archéologique

Adriano Boschetti, nouvel archéologue cantonal (Photo : zvg)

Agrandir l'image Adriano Boschetti, nouvel archéologue cantonal (Photo : zvg)


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_1_2015/kantonsarchaeologe_adriano_boschetti.html