Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Edition 1/2015

L’objet du mois

Madame, Monsieur,

Berne est le premier canton à s’être doté d’une Stratégie de protection du patrimoine. Lors de sa session de janvier, le Grand Conseil a adopté cette dernière à la quasi-unanimité. Même si les déclarations de planification nous ont donné du fil à retordre sur quelques points, nous disposons maintenant d’une boussole commune s’agissant de la protection du patrimoine culturel, boussole qui nous indique l’orientation à prendre dans notre travail quotidien. A l’avenir, les décisions politiques pourront également se fonder sur les objectifs généraux fixés dans ce document.

L’expérience montre une nouvelle fois que ce n’est pas uniquement le résultat qui compte, mais aussi le fait que la phase d’élaboration de ce document stratégique a été largement soutenue. Les intérêts spécifiques de l’archéologie et ceux de la protection des monuments historiques ont ainsi pu être associés dans ce processus. L’un des objectifs stratégiques communs à ces deux domaines est la médiation. Il s’agit ici de mettre en relation ce qui semble évident d’un point de vue technique avec la palette d’expériences réalisées par le public, voire de développer cette relation.

Par le biais de la lettre d’information de l’Office de la culture, nous souhaitons entamer la mise en œuvre de ce mandat. A la rubrique « L’objet du mois », des collaborateurs et collaboratrices de l’Office de la culture vous présenteront personnellement des objets particulièrement intéressants sur lesquels ils travaillent dans leur travail.

Ainsi, en votre qualité d’abonné ou d’abonnée à la lettre d’information, vous pourrez non seulement avoir un aperçu du quotidien des différentes sections de l’office, mais aussi apprendre à connaître des personnes qui exercent des activités passionnantes et diverses avec engouement. En parallèle, nous utiliserons Internet pour vous donner une petite idée du travail de ces personnes au moyen de vidéos sur YouTube. Je vous souhaite beaucoup de plaisir lors du visionnage de ces films car, après tout, la médiation ne serait-elle pas inefficace sans plaisir ?

Hans Ulrich Glarner, chef de l’Office de la culture


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe_1_2015.html