Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




La « station de chasseurs de rennes » de Moosseedorf

Un projet de recherche interdisciplinaire dans une colonie du Paléolithique

Le site de fouille de Moosseedorf, Moosbühl, est une colonie paléolithique d’importance internationale. L’institut des sciences archéologiques et l’institut de géographie de l’Université de Berne ont effectué des recherches sur le site Moosbühl II en septembre 2017 en étroite collaboration avec le Service archéologique du canton de Berne. Cette approche interdisciplinaire permet d’apporter des réponses à d’importantes questions.

A Moosseedorf, Moosbühl se trouve l’un des sites de fouille paléolithiques les plus importants de Suisse. Jusqu’à présent, les travaux de recherche se sont principalement concentrés sur le site Moosbühl I, où de nombreux objets, des tracés de tentes et des foyers ont été découverts en 1960 et en 1971. Ces découvertes datent du début du Magdalénien (vers 13 000 av. J.-C.). A cette époque de la fin de l’ère glaciaire, des chasseurs de rennes et des cueilleuses ont commencé à parcourir et à repeupler la toundra du Plateau suisse.

Dans le cadre d’un projet de recherche interdisciplinaire, la section de l’archéologie préhistorique de l’institut des sciences archéologiques et la section de paléoécologie et de géo-écologie de l’institut de géographie de l’Université de Berne ont effectué des recherches ciblées sur le site Moosbühl II en septembre 2017. Jusqu’à présent, seules quelques trouvailles avaient été faites sur ce site. Pour pouvoir établir la présence d’éventuels vestiges et reconstruire le paysage de l’ère glaciaire, plusieurs forages et sondages ont été réalisés en collaboration avec le Service archéologique du canton de Berne.

Les premiers résultats de ces recherches sont prometteurs : des vestiges ont aussi pu être documentés sur le site Moosbühl II. Des travaux ultérieurs permettront de déterminer s’ils ont un lien avec les habitats magdaléniens situés sur les rivages de l’ancien lac de Moos. Ces résultats permettront également d’évaluer diverses mesures visant à conserver ce patrimoine culturel fragile.

Des étudiants et étudiantes de l’Université de Berne effectuent un sondage sur le site de Moosseedorf, Moosbühl II. © Service archéologique du canton de Berne

Agrandir l'image Des étudiants et étudiantes de l’Université de Berne effectuent un sondage sur le site de Moosseedorf, Moosbühl II. © Service archéologique du canton de Berne

L’emplacement des différents forages sur le site de Fundplatzes Moosseedorf, Moosbühl II, est documenté minutieusement. © Service archéologique du canton de Berne

Agrandir l'image L’emplacement des différents forages sur le site de Fundplatzes Moosseedorf, Moosbühl II, est documenté minutieusement. © Service archéologique du canton de Berne


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe-6-2017/rentierjaegerstation.html