Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




La fonte d’un névé au col de Lötschen révèle un équipement de montagne vieux de 4000 ans

L’hiver 2016 pauvre en neige et l’été 2017 aux températures élevées dans l’espace alpin ont fait la une des médias du monde entier : la fonte de glaciers et de névés a permis de découvrir des personnes disparues et leur équipement. Alors que ces découvertes ne sont vieilles que d’un peu moins d’un siècle, les spécialistes du Service archéologique du canton de Berne ont mis au jour, en septembre, des objets vieux d’environ 4000 ans au col de Lötschen. 

En 2011 déjà, le gardien du refuge du col de Lötschen a transmis au Service archéologique bernois des objets qu’il avait découverts suite à la fonte d’un névé et de neige ancienne, dont un sac fait en écorce de bouleau. L’été suivant, des collaborateurs et collaboratrices du Service archéologique ont trouvé d’autres objets dans le même secteur. De premières datations au carbone 14 ont révélé que ce sac, mais aussi une boîte en copeaux de bois contenant de la farine, plusieurs fragments d’arc, trois têtes de flèche en silex et plusieurs morceaux de cuir dataient de 2000 à 1800 avant Jésus-Christ (Bronze ancien). L’été suivant, le site de fouille était enseveli sous la neige.

Ce n’est qu’en septembre 2017 qu’il a de nouveau été mis au jour grâce à la fonte du névé. Les spécialistes du Service archéologique ont ainsi pu trouver d’autres objets : quatre fragments d’arc, des lanières et des morceaux de cuir, des flèches cassées et un cordon tissé en fibres animales avec un bouton en corne. La conservation et l’étude de ces objets permettront vraisemblablement d’expliquer pourquoi un équipement de chasse et un sac de provision datant du Bronze ancien se trouvaient sur le col.

Le site de fouille du col de Lötschen montre de manière exemplaire les défis qui se posent aux archéologues en milieu alpin : le changement climatique et la disparition de glaciers et du permafrost permettent de révéler une partie de notre passé, dont les témoins sont encore souvent conservés dans la glace. Ces découvertes ne sont cependant disponibles que pendant un court laps de temps. Une fois les objets de bois ou de cuir mis au jour, ils se détériorent rapidement. Afin de pouvoir étudier et assurer la conservation de ce patrimoine culturel menacé, le Service archéologique dépend des annonces que lui fait la population. Comme le montrent les découvertes du col de Lötschen, ces objets souvent insignifiants nous fournissent des informations précieuses quant à notre histoire.

Fragment d’un arc en orme datant du Bronze ancien (2000–1800 av. J.-C.). © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha

Agrandir l'image Fragment d’un arc en orme datant du Bronze ancien (2000–1800 av. J.-C.). © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha

Travaux de dégagement sur le site du col de Lötschen. © Service archéologique du canton de Berne, Kathrin Glauser

Agrandir l'image Travaux de dégagement sur le site du col de Lötschen. © Service archéologique du canton de Berne, Kathrin Glauser


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.erz.be.ch/erz/fr/index/direktion/organisation/amt_fuer_kultur/archive/ausgabe-6-2017/bergausruestung.html