Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Examens professionnels fédéraux et examens professionnels fédéraux supérieurs

Les examens professionnels fédéraux (EP) et les examens professionnels fédéraux supérieurs (EPS) sont sanctionnés par des diplômes axés sur la pratique qui sont très appréciés du monde du travail.  Ils constituent, avec les diplômes délivrés par les écoles supérieures, une pierre angulaire de la formation professionnelle supérieure dispensée au degré tertiaire (tertiaire B).

Public

Les EP et les EPS (aussi appelés examens de maîtrise dans les professions artisanales et industrielles) s’adressent aux personnes dotées d’expérience professionnelle qui souhaitent approfondir et perfectionner leurs compétences. La réussite de l’un de ces deux examens est sanctionnée par un diplôme reconnu au niveau fédéral (EP : brevet fédéral ; EPS : diplôme fédéral). Ces diplômes fédéraux impliquent d’excellentes aptitudes pratiques associées à de solides connaissances théoriques et jouissent d’une excellente réputation dans le monde du travail. Lorsqu’un EP et un EPS sont proposés dans une même profession, ce dernier affiche en règle générale des exigences plus élevées.

Organisation et préparation aux examens

Contrairement aux formations des écoles supérieures, qui font l’objet d’une reconnaissance fédérale, seuls les règlements d’examen relatifs aux EP et aux EPS sont reconnus par la Confédération. Cela signifie que la préparation à ces examens (cours préparatoires) n’est pas réglementée. Les cours préparatoires aux EP et aux EPS sont proposés en cours d’emploi par des institutions de formation ou des organisations du monde du travail. L’enseignement est dispensé dans la journée, le soir ou le week-end. Le contenu et le déroulement des examens sont du seul ressort des organisations du monde du travail. Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) est uniquement chargé d’assurer une surveillance.

Brevets fédéraux et diplômes fédéraux

L’EP est sanctionné par un brevet fédéral, qui constitue généralement un prérequis pour l’EPS. Ce dernier est sanctionné par un diplôme fédéral et confère aux titulaires la qualité d’expert ou d’experte de la profession concernée. Il certifie en outre que les étudiants et étudiantes ont acquis les compétences nécessaires pour assumer des tâches de conduite et de gestion. Environ 14 400 brevets fédéraux et 3400 diplômes fédéraux sont délivrés chaque année.

A l’heure actuelle, il existe près de 280 EP et 180 EPS. La liste des professions du SEFRI recense les différents examens ainsi que les règlements y afférents.

Titres sanctionnant les EP et les EPS

Les brevets fédéraux comportent la dénomination de la profession, suivie de la mention « avec brevet fédéral » (ex. : fleuriste avec brevet fédéral).

Il existe plusieurs variantes pour les diplômes fédéraux, notamment : dénomination de la profession, suivie de « avec diplôme fédéral » (ex : logisticien avec diplôme fédéral) ou « maître », suivi de la dénomination de la profession (ex : maître menuisier / maître menuisière).

Informations générales concernant les examens fédéraux


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.erz.be.ch/erz/fr/index/berufsbildung/hoehere_berufsbildung/berufs-_und_hoeherefachpruefungen.html